Le 1er Portrait de cette année 2018 :  Sandrine

 

2018 est là, nouvelle année qui commence, alors je vous souhaite à tous et à toutes une très belle année, pleine de joie, d’amour mais surtout de santé.

Une année en votre compagnie, une année pleine de photos, d’articles,  de rencontres et de voyages, tels sont les voeux pour Basile & Capucine

 

Nous sommes le 20, et comme chaque mois à cette date, c’est le projet Zoé qui est à l’honneur sur le blog.

Le premier portrait de cette année 2018 est celui de Sandrine et quel portrait mes chères lectrices. Accrochez-vous car votre petit coeur fera du roller coaster.

 

 

 

Aujourd’hui, c’est Sandrine qui nous raconte son Histoire avec tendresse, amour, sincérité et une pointe de tristesse.

Chaque histoire de ce projet me bouleverse, les parcours semés d’embuches, tout ce qui se cache derrière ces bébés mais cette histoire croyez-moi me chamboule encore plus.

 

La pire des épreuves.

 

Sandrine c’est la maman d’Audrey et de Nicolas.

Sandrine à mis 9 ans pour concevoir Audrey sa fille ainée née en 2001. 9 ans de traitements, d’espoirs, de doutes et finalement c’est naturellement que cette petite puce arrivera dans la vie de ses parents.

Malheureusement Audrey vient au monde avec un problème cardiaque, la tétralogie de Fallot, et sera opérée à l’âge de 11 mois. Audrey ne survivra pas à cette opération et décède quelques heures après son retour du bloc …

Je n’ose imaginer le chagrin d’un parent qui perd un enfant, c’est juste impensable pour moi. Vous raconter cette histoire n’est pas facile mais pour Sandrine, Audrey, son Papa et Nicolas, il le faut, c’est un hommage à cette petite fille et à cette famille pleine d’amour et de courage.

Se relever et réaliser un second miracle

 

Suite à cette terrible épreuve, Sandrine a pris le temps de se relever, de panser ses blessures même si cela restera une plaie ouverte à vie.

Plusieurs années après ce deuil, Sandrine et son mari reprennent le chemin de la conception, et c’est par FIV que cette fois ils tentent de concevoir un bébé. Après 3 tentatives, Nicolas voit le jour en 2005. Une naissance qui a tourné au cauchemar puisque Sandrine et son bébé ne sont pas passés loin de la mort mais qui heureusement se termine bien.

Suite à cet accouchement, Sandrine a dû faire face à de nombreux soucis de santé mais encore une fois, elle se relèvera de cette épreuve.

Quand j’ai écouté Sandrine me raconter son parcours, j’ai eu le coeur serré mais ce que je retiens de tout ça, c’est le courage et la force que Sandrine a.

Cette femme est juste incroyable et tellement remplie d’amour et à travers son histoire, sa vie, on ne peut que voir le positif car c’est comme cela qu’elle avance. Je pense que l’on ne pouvait pas faire un portrait plus porteur d’espoir que celui de Sandrine.

Un énorme merci à toi de partager avec nous ton histoire, merci du fond du coeur.

 

Je suis reconnaissante de connaitre toutes ces histoires et parcours car ils nous donnent vraiment de belles leçons de vie.

 

Merci aux supers mamans de ce projet de venir se dévoiler et insuffler ces messages d’espoir, d’amour et de courage.

 

Retrouvez le portrait de Jessy et de Cindy

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.